Créée cinq ans seulement après la prise d'Alger, la Bibliothèque Nationale se trouve être le plus ancien établissement culturel de l'Algérie. C'est à Genty de Bussy, intendant civil de la Régence d'Alger, ami des livres et poète à ses heures, qu'on doit l'idée première de sa fondation - idée féconde, mais dont la réalisation devait exiger plusieurs années.
"Nous allons bientôt posséder une bibliothèque ", annonçait, optimiste, le Moniteur Algérien, du 3 novembre 1832. Il fallut néanmoins attendre le 13 octobre 1835 pour que, à la demande du maréchal Clauzel, une décision du Ministre de la Guerre vînt charger Adrien Berbrugger " de la fondation et de la conservation d'une bibliothèque à Alger ". Algeria, mars-avril 1953, pages 27 à 36 , édition de l'OFALAC.