02 mars 2008

Aziz Chouaki : la symphonie des mots

« Une virée », la dernière pièce d’Aziz Chouaki, est représentée au théâtre des Amandiers, à Nanterre, jusqu’au 22 décembre. Entre réalisme et poésie, il visite ses thèmes préférés, l’identité, la jeunesse, l’oppression. Dans sa maison en proche banlieue parisienne, l’auteur revient pour Afrik sur son itinéraire. Par Anthony Lesme La guitare sur le côté, toute l’œuvre de James Joyce en apparence dans sa bibliothèque, c’est autour d’un pastis et d’une cigarette que l’artiste nous ouvre ses... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 01:20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 janvier 2008

Le bagne secret de la France coloniale

Révélations sur une «prison sans barreaux» entre Béchar et Tindouf Nicolas Sarkozy et une partie de la classe politique française ont beau plaider l'avenir franco-algérien, le passé n'en finit pas de se rappeler au souvenir. Périodiquement, la guerre, longtemps «sans nom», révèle un pan inconnu ou, à tout le moins inédit, des «événements d'Afrique du Nord». Dernière page inédite en date, un voyage poignant dans le bagne militaire de Tinfouchi au fin fond du Sud-Ouest algérien. Spécialiste des questions militaires du... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 01:43:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2008

Cinéma marocain : Moumen Smihi sur le chemin poétique

Dans le cinéma marocain, aujourd’hui riche en dirhams et ambitieux pour son avenir (pourvu que les cinéastes ne continuent pas à aligner clichés et platitudes...), se détache un artiste à part, un créateur très doué.                     Les films de Moumen Smihi, cinéaste tangerois, ne sont pratiquement pas projetés dans les salles de son pays. Et quand cela arrive, l’affiche est vite remplacée par un film commercial. Le très bas niveau culturel des exploitants... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 01:10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2008

Bibliothèque nationale d’El Hamma (Alger)

Hommage au dernier survivant de la génération des pionniers de la littérature La salle Lakhdar Essaïhi de la Bibliothèque nationale a abrité une cérémonie en hommage à l’écrivain Kaddour M’hamsadj. L'écrivain Kaddour M'hamsadji, qui se définit lui-même comme le “dernier survivant” de la génération des pionniers de la littérature algérienne post-indépendance, a fait l'objet jeudi à Alger d'un hommage par ses pairs, anciens et jeunes. Celui qui avait pour amis Mouloud Feraoun, Mouloud-Mammeri, Moufdi Zakaria, Mohamed Dib, Kateb... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 15:34:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 janvier 2008

Festival du film amazigh 2007 : une nouvelle génération algérienne

La 7ème édition du festival national annuel du film amazigh (berbère) a eu lieu à Tlemcen, Algérie, du 11 au 15 janvier 2007. Festival itinérant, il avait déjà été organisé à Alger en 1999, puis à Tizi Ouzou, Oran, Bobigny, Annaba, Ghardaïa et aura lieu à Sétif en 2008. Le directeur de la télévision algérienne s'est engagé à acheter les droits des films ayant reçu l'olivier d'or, le trophée du festival.                         En attendant que le... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 17:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2008

Festival du film Amazigh : Le statut ''international'' consacré !

Désormais, la prochaine édition du festival du film amazigh sera officiellement classée internationale par le ministère de la Culture. "La classification, fraîchement obtenue est un gage de confiance et de reconnaissance pour le festival", lit - on sur le communiqué du commissariat du festival transmis à la presse. La prochaine station, Sidi Bel Abbés 2009, du festival du film Amazigh ; donc (FIFA) et non (FFA), dans sa 9e édition, sera aussi riche et dense dans son programme. " Elle sera décisive, voire un... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 17:24:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2008

Ennayer (Yennayer)

Ennayer est le nom du premier mois du calendrier Julien et dérive manifestement du Latin Ianuarius (Janvier). C’est aussi le nom que porte une fête célébrée dans toute l’Afrique du nord en relation avec le solstice d’hiver bien que généralement celui-ci soit assimilé à la fête de Mouloud Aïsa du 24 djambir (décembre) julien, correspondant au Noël chrétien. D’après E. Destaing, le Mouloud Aïsa qui était fêté huit jours avant Ennayer était connu dans l’Aurès sous le nom de Bou Ini, cette appellation serait, selon cet auteur,... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 00:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2008

Yennayer et le calendrier Julien

Origine et définition Le nouvel an berbère, Yennayer, est une tradition ancienne inscrite dans le calendrier agraire de l’Afrique du Nord et qui connaît aujourd’hui un regain de vitalité. Comme premier jour de l’année (aqerru useggas) il est marqué par des rites, des mets, des augures dans une atmosphère de fête à peu près semblable dans toutes les régions. Une interprétation optant pour une étymologie berbère donne yen-n-yur, « 1er de la lune », envisageant par là un calendrier lunaire originel. Les premiers calendriers... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 00:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

Algérie: 8e édition du festival du film amazigh

Sétif renoue avec le 7e art Jeudi 10 Janvier 2008 Le coup d'envoi de la 8e édition du Festival national du film amazigh qui connaît pour la première fois, cette année, la participation des Marocains avec trois longs métrages qui entreront en compétition, a été donné, hier, à la salle de la Maison de la culture de Sétif, en présence des autorités locales de la wilaya, ainsi que d'éminentes personnalités du monde du cinéma. La capitale des Hauts-Plateaux, qui renouera avec le 7e art,  vibrera pendant une semaine au... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 03:41:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2008

"Traduire ou adapter en Tamazight", thème d'une rencontre à Tizi-Ouzou

Initiée dans l’optique de l’institutionnalisation du prix littéraire du défunt dramaturge Mohia Abdallah La "traduction et l’adaptation des œuvres scientifiques et littéraires mondialement connues vers la langue Amazighe" constitue l’axe principal d’une rencontre organisée samedi à l’initiative de l’association des enseignants de Tamazight de Tizi-Ouzou en coordination avec le Haut commissariat à l’Amazighité (HCA). Cette rencontre de deux jours, à laquelle prennent part un représentant du HCA et des... [Lire la suite]
Posté par Sinistri à 00:08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]